Recevez une
documentation
par courrier

Défiscalisation : les atouts du FIP Corse face au Pinel

Le FIP Corse délivre un taux d’avantage fiscal plus conséquent que l'investissement Pinel et dispose d’autres atouts à mettre en valeur. Explications.

Achevé de rédiger le 01/07/2019

La déclaration de revenus est remplie, le montant de la prochaine facture fiscale est connu… et vous avez décidé de faire quelque chose pour le diminuer.

Dans cette situation, les contribuables ont souvent le réflexe de se tourner vers la défiscalisation immobilière, et en particulier la « loi Pinel ». Pourtant, le dispositif Pinel n’est pas la seule solution pour alléger sa pression fiscale.

En dehors de l’immobilier, investir à travers des fonds dans les entreprises françaises donne droit à une puissante réduction d’impôt. C’est par exemple le cas du Fonds d’investissement de proximité (FIP) dédié à la Corse. Taux d’avantage fiscal plus important, souplesse dans l’investissement, le FIP Corse a plus d’un argument à faire valoir.

  • 38% de réduction d’impôt

Le FIP Corse permet aux contribuables de bénéficier d’une des plus fortes réductions d’impôt du marché. Là où le Pinel propose des formules avec un avantage fiscal égal à 12, 18 ou 21% du montant investi (dans la limite de 300.000 euros), le FIP Corse permet aux investisseurs de maximiser la défiscalisation. Une telle différence de taux s’avère significative pour des dispositifs dont l’intérêt repose presque exclusivement sur l’avantage fiscal.

Le montant exact de la réduction d’impôt du FIP Corse est calculé sur la base des sommes investies, dans la limite de :

  • 24.000 euros pour un couple soumis à imposition commune ;
  • 12.000 euros pour une personne seule.

Soit une économie maximale de :

  • 9.120 euros pour un couple soumis à imposition commune ;
  • 4.560 euros pour une personne seule.
A savoir : La réduction d’impôt FIP Corse est soumise au plafonnement des niches fiscales de 10.000 euros par an et par foyer fiscal. Il en va de même pour la plupart des avantages fiscaux, dont la réduction d’impôt Pinel.

Pour découvrir notre sélection de FIP Corse 

  • Un investissement « sur mesure »

Acheter de l’immobilier locatif exige un investissement conséquent. Dans le cadre d’un Pinel, il faut acquérir un logement neuf dont le prix est généralement surévalué par rapport aux valeurs du marché. Pour la quasi-totalité des investisseurs, obtenir un crédit immobilier afin de financer l’opération s’avère indispensable. Soit un engagement financier sur 10, 15, 20 ans voire plus.

A l’inverse, placer son épargne dans un FIP Corse n’exige pas un gros effort financier. L’investissement minimal requis n’a rien d’insurmontable : à titre d’exemple, la souscription minimale au FIP Corse Kallisté Capital n°11 s’établit à 1.000 euros (soit dix parts).

Le contribuable peut ainsi calibrer au mieux son investissement pour tirer pleinement parti de cette défiscalisation, comme le montre l’exemple ci-dessous :

  • Une personne bénéficie de 6.000 euros de réductions d’impôt par an, au titre de dépenses diverses comme l’emploi d’un salarié à domicile ;
  • Sa réduction d’impôt ne doit pas excéder 4.000 euros pour rester sous le plafond des niches fiscales à 10.000 euros ;  
  • Il peut donc placer 10.525 euros sur un FIP Corse. Sa réduction d’impôt s’élève à 3.999 euros (38% de 10.525 euros) ;
  • Le cumul de ses avantages fiscaux atteint 9.999 euros. L’investissement en FIP Corse a ainsi été maximisé du point de vue de la défiscalisation.
A savoir : Dans le cadre d’un FIP Corse, le risque est réparti entre des entreprises diversifiées, ce qui permet de le mitiger. En revanche, l’acheteur d’un bien immobilier se trouve dépendant de l’appréciation de ce seul actif, sur le marché locatif et dans la perspective d’une vente.
  • Des contraintes moins lourdes que la gestion locative

L’épargne investie dans le cadre d’un FIP Corse reste bloquée pendant une période pouvant aller de cinq à dix ans dans la plupart des cas. A titre d’exemple, les fonds placés dans Kallisté Capital n°11 sont indisponibles pendant sept à neuf ans et aucun cas de déblocage anticipé n’est possible.

A noter : L’acquisition de parts de FIP Corse doit être actée avant l’échéance de la fenêtre de souscription ouverte définie avant le lancement du fonds. La fenêtre de souscription de Kallisté Capital n°11 prend fin au 31 juillet 2019 par exemple.  

Ce blocage représente une contrainte réelle pour les investisseurs en FIP Corse. Toutefois, le contribuable reste maître de sa défiscalisation, dans le sens où cette durée de blocage ne le contraint pas à avoir recours au FIP Corse année après année. Il peut ainsi faire une « pause » durant cette période de blocage s’il le souhaite.

En parallèle, le Pinel compte de nombreuses obligations :

  • Investissement ouvert aux seuls logements neufs, localisés dans des zones éligibles ;
  • Engagement de location de six, neuf ou douze ans, remis en cause après une année de vacance locative. A ce délai s’ajoutent celui de la livraison du bien et de sa revente au terme de l’engagement ;
  • Location à des occupants respectant des conditions de ressources variables selon la localisation ;
  • Loyer plafonné, variable selon la localisation.

Lorsque l’une de ces conditions n’est pas respectée, au départ ou au cours de l’investissement, l’administration fiscale peut remettre en cause la réduction d’impôt Pinel. De plus, l’investisseur qui décide d’endosser le rôle de bailleur, sans passer par un professionnel afin de réaliser des économies, devra s’occuper lui-même de respecter ces conditions, trouver des locataires et prendre en charge les changements d’occupants.

  • Les inconvénients du FIP Corse

Comme tout produit de placement, le FIP Corse présente certains inconvénients qui doivent être connus de l’épargnant :

  • Il s’agit d’un produit risqué, sans garantie du capital ;
  • Le FIP Corse ne génère pas de revenus supplémentaires pour l’investisseur ;
  • Le capital est bloqué jusqu’à la liquidation du fonds.

*Conditions variables selon les FIP Corse : des cas de déblocage exceptionnel peuvent être considérés (décès du conjoint, licenciement, invalidité, etc.)

L’avis de mes-placements.fr

En dépit de la popularité de l’investissement locatif défiscalisant, le FIP Corse se montre plus pertinent que le dispositif Pinel pour certains contribuables cherchant à alléger la pression fiscale. Il permet en particulier de :

  • Bénéficier d’un taux de réduction d’impôt très élevé (38%, contre 21% maximum en Pinel) ;
  • Ne pas être contraint à un engagement de longue durée. La défiscalisation FIP Corse peut être utilisée ou non au cours d’une année fiscale, sans obligation aucune ;
  • Calibrer la défiscalisation à l’euro près, en fonction des besoins spécifiques du contribuable ;
  • Ne pas subir les nombreuses contraintes liées à l’investissement locatif.
Les FIP s'adressent à une clientèle avertie des risques liés aux investissements dans des sociétés non cotées. Il s'agit donc d'un investissement à long terme. Pour atténuer la notion de risque, inhérente à la nature de ces placements, n'hésitez pas à souscrire à plusieurs fonds (FIP Corse et FIP Outre-mer). Vous cumulerez ainsi des approches, des techniques et des compétences de gestion différentes.

mes-placements.fr fait figure de pionnier dans la distribution du FIP Corse sur Internet. Notre partenaire Vatel Capital est une société de gestion indépendante, forte d’une expérience de plus de dix ans dans la région.

mes-placements.fr

Les actualités de l'épargne et du patrimoine

Découvrez les dernières actualités