Recevez une
documentation
par courrier

Pour investir en actions, investissez régulièrement !

L'un des secrets d'un investissement réussi est de savoir quand entrer sur les marchés et quand en sortir. Mais est‑il possible d'anticiper systématiquement les mouvements des marchés ? La réponse est bien entendu NON !

Achevé de rédiger le 18/01/2017

Le bilan des placements des particuliers en actions, trop souvent médiocre voire mauvais est anormal. La plupart des fonds d'actions, sur une période longue (dix ans et plus), battent les fonds en euros, dont beaucoup à plate couture. Comment se fait‑il qu'en utilisant des produits dont la performance prouvée dépasse parfois 10 % l'an les épargnants perdent de l'argent ?

Ce paradoxe s'exprime en deux mots : mauvais « timing ». Peu instruits des ressorts boursiers, les particuliers ne s'aventurent qu'avec méfiance sur les marchés et après avoir constaté une hausse prolongée de ceux‑ci. Ils sont attirés par une performance qui est derrière eux, et pas forcément devant car ils achètent à un niveau déjà élevé ; et ils s'inquiètent des fluctuations des marchés qui, dès qu'elles sont baissières et un peu durables, les amènent à renoncer à leurs positions. Les versements programmés présentent l'avantage d'exonérer du choix du moment de l'investissement, trop souvent pollué par des considérations psychologiques qui sont à la source de la plupart des erreurs.

  • vous agissez de manière anticyclique et lissez ainsi les prix de revient des actions ou SICAV/FCP... achetés ;
  • quand la Bourse monte, vous achetez moins de titres (mais ceux que vous détenez déjà progressent dans les mêmes proportions) et lorsqu'elle baisse vous en achetez davantage à un prix unitaire plus faible.

Vous éliminez ainsi l'incertitude du « market timing », c'est à dire du choix du moment pour investir. Vous évitez ainsi le risque d'investir au mauvais moment ou à contretemps. Pour entrer régulièrement sur les marchés, vous avez deux possibilités :

  • soit vous effectuez des versements programmés (la fréquence mensuelle est la plus adaptée) ;
  • soit vous procédez à des arbitrages réguliers, là encore la fréquence mensuelle est la plus adaptée, à partir d'un investissement initial sur un fonds en Euro (option « arbitrages programmés »).

Vous choisissez librement le montant, la fréquence de vos mouvements ainsi que les supports sur lesquels vous souhaitez investir. Vous conservez bien entendu la possibilité de modifier ou interrompre à tout moment et sans frais ces versements ou arbitrages.

Je souhaite mettre en place des versements libres programmés sur mon contrat
mes-placements Liberté : cliquez ici
mes-placements Vie : cliquez ici
mes-placements Retraite : cliquez ici


mes-placements.fr

mes-placements.fr

Les actualités de l'épargne et du patrimoine

Découvrez les dernières actualités