Recevez une
documentation

Echiquier Artificial Intelligence : « Un fonds positionné pour capter la création de valeur de l’intelligence artificielle dans le monde post-Covid-19 »

Performances, stratégie, tendances de long terme : focus sur le fonds Echiquier Artificial Intelligence avec son gérant, Rolando Grandi.

Achevé de rédiger le 17/06/2020

mes-placements.fr : Le fonds (1) Echiquier Artificial Intelligence affiche une performance très positive à date depuis le début de l’année 2020. Que pouvez-vous nous dire sur le comportement du fonds et l’évolution de sa performance ? Quels sont les facteurs qui expliquent son envolée à partir de mi-mars ?

Rolando Grandi, gérant d’Echiquier Artificial Intelligence : Depuis le début de l’année, Echiquier Artificial Intelligence affiche une performance de +29,3 %, contre son indice MSCI World NR EUR en recul de -7,6 % (2).

Trois périodes se distinguent depuis début 2020 : la période pré-Covid-19, la période de contagion à l’ensemble du globe et le rebond du marché à partir de la seconde moitié du mois de mars, après l’émission de signaux positifs comme des essais cliniques prometteurs pour un vaccin ou la reprise de l’activité en Chine.

Lors de la première phase, du 1er janvier au 19 février 2020, Echiquier Artificial Intelligence a progressé de +24,1 %, et son indice MSCI World NR EUR de +7,4 %.

Lors de la phase de forte baisse, du 19 février au 16 mars 2020, du point haut au point bas, le fonds sous-performe légèrement son indice, en cédant -36,2 % contre un marché à -32 %.

Dans la phase de rebond, en revanche, Echiquier Artificial Intelligence surperforme à nouveau très nettement l’indice, avec un bond, depuis le 16 mars 2020, de +63,3 % (+26,6 % pour l'indice). Sur cette période, se démarque le très beau parcours de valeurs qui ont bénéficié du confinement. C'est le cas par exemple de la plateforme de communication américaine TWILIO (3) (+165 % sur la période), de la plateforme chinoise de e-commerce PINDUODUO (+125 %) dont le chiffre d’affaires est en hausse de +44 % au dernier trimestre, ou encore de la plateforme de e-commerce et de paiements digitaux latino-américaine MERCADOLIBRE (+90 %).

La digitalisation des entreprises s’étant accélérée – le CEO de MICROSOFT, Satya Nadella, a déclaré avoir constaté deux ans de transformation digitale s’opérer en deux mois –, ces dernières sont plus vulnérables aux cyberattaques. Nos investissements en cybersécurité (OKTA +85 % sur la période, par exemple) ont donc bénéficié du renforcement la sécurité digitale des entreprises.

Cette crise a mis en lumière le rôle essentiel des moyens technologiques modernes dont l’intelligence artificielle est la clé de voute. Notre portefeuille, composé d'une trentaine de valeurs, nous paraît bien positionné pour capter la création de valeur de l’intelligence artificielle (IA) dans ce « nouveau monde » post-Covid-19 et pour bénéficier de l’accélération de l’adoption du cloud, de la cybersécurité, de la transformation digitale mais aussi de l’adoption de la Santé 2.0, avec par exemple la démocratisation de la télémédecine.

A savoir : vous pouvez investir dans le fonds Echiquier Artificial Intelligence dans nos trois contrats d'assurance vie (mes-placementsliberté, mes-placementsretraite, mes-placementsvie) ainsi que dans les Plans d'Epargne Retraite Ma Solution PER et SwissLife PER Individuel.

Découvrez et comparez nos contrats d'assurance vie

« Nous ne sommes contraints par aucun indice en termes de pays ou de secteurs »

Comment s’articule la stratégie d’investissement du fonds ?

Rolando Grandi : Echiquier Artificial Intelligence investit dans des valeurs de croissance qui développent ou adoptent l'IA. Cette technologie universelle touche tous les secteurs et tous les pays. Notre fonds est donc international, et nous ne sommes contraints par aucun indice en termes de pays ou de secteurs. 

Nous utilisons des algorithmes sémantiques pour constituer un univers d'investissement d'environ 150 sociétés internationales dont la capitalisation boursière est supérieure à un milliard d'euros, puis ciblons quatre profils d'entreprises selon notre classification propriétaire :

  • Celles qui développent des solutions d'IA ;
  • Celles qui l'adoptent ;
  • Celles qui créent l'infrastructure physique ou digitale ;
  • Et celles qui la facilitent en lui fournissant des sens et un cerveau.

Comment Echiquier Artificial Intelligence se distingue-t-il de la concurrence (fonds axés sur l’innovation technologique, le Big Data, etc.) ?

Rolando Grandi : Echiquier Artificial Intelligence est le premier fonds dédié à l'IA lancé par une société de gestion française. Notre approche est très spécifique. Elle est globale et transversale, ce qui nous permet d'investir dans cette technologie universelle partout dans le monde, dans tous les secteurs et dans des entreprises de toutes tailles.

La classification propriétaire des entreprises que j'ai évoquée permet d’identifier précisément les acteurs de cette révolution technologique. C'est selon nous un point de différenciation majeur. Par ailleurs, la construction du portefeuille est très différenciante par sa concentration et un top 10 représentant près de 50 % du fonds. En somme, une gestion active et de conviction.


Découvrez et comparez nos Plans d'épargne retraite

« Microsoft et Amazon représentent à l'heure actuelle environ 5 % du portefeuille »

Dans quelle mesure la performance du fonds est-elle portée par les GAFAM (4) ? Quel est leur poids dans le fonds ?

Rolando Grandi : Le fonds est très peu investi en GAFAM. MICROSOFT et AMAZON représentent à l'heure actuelle environ 5 % du portefeuille. Nous trouvons aujourd'hui des entreprises dont le profil de croissance est transformé par l’IA, ce qui n’est pas nécessairement le cas de tous les GAFAM.

Pouvez-vous nous donner quelques exemples d’investissement notables présents dans le fonds, qui ont contribué à sa performance et/ou affichent un fort potentiel de valorisation ?

Rolando Grandi : Je citerais PING AN HEALTHCARE & TECHNOLOGY : l'utilisation de son application de télémédecine Ping An Good Doctor a été multipliée par dix pendant l'épidémie en Chine. Elle a généré plus de 1,11 milliard de consultations lors des trois semaines les plus éprouvantes de la crise, et le titre a vu son cours de Bourse quasiment doubler depuis le début de l'année (+97 % au 12/06/2020).

ALTERYX reste notre plus forte conviction à ce jour. Cette société californienne, qui a plus de 20 ans d’expérience dans le Big Data, a développé un logiciel permettant de collecter, trier, exploiter les données des entreprises, ce qui représente un gain de temps important. Son potentiel de hausse reste selon nous élevé.

La société de paiement pour les petits et moyens commerçants brésiliens STONECO a développé un algorithme de machine learning qui prédit avec une précision de 90 % la raison de l’appel du commerçant, et les incidents qui peuvent être résolus dès le premier appel. La société va également utiliser l’IA pour être au plus proche de la demande des commerçants (installation, entretien des terminaux bancaires, vendeurs, etc.).

Pour aller plus loin

Les performances du fonds depuis son lancement peuvent-elles être attribuées à un « effet de mode » temporaire autour de l’intelligence artificielle ? Pourquoi ce domaine représente-t-il un univers d’investissement porteur à long terme à vos yeux ?


Rolando Grandi : L'IA, dont l'essor ne fait que commencer, a ouvert une nouvelle ère. Il ne s'agit pas d'une vogue éphémère, mais de la plus grande révolution de l'histoire de l'humanité, qui va profondément changer nos vies et l'économie. La crise du Covid-19 n’a fait que mettre en lumière l’utilité de cette technologie et accélérer l’adoption d’applications d'IA.

Cette technologie dispose de toutes les fondations pour prospérer : un nombre quasi infini de données, le Big Data - que seule l’IA permettra d’exploiter pour en tirer une valeur ajoutée -, le cloud qui permet de démocratiser la puissance de calcul de la plus grande entreprise à la plus petite, et les réseaux neuronaux artificiels, qui dotent les algorithmes de capacités d’auto-apprentissage.

Cette technologie transversale, qui n'a aucune frontière, impactera tous les secteurs et tous les pans de l’économie. L’IA représente une opportunité économique de taille, puisque son apport à l'économie mondiale est estimé par PricewaterhouseCoopers (PwC) à plus de 15 000 milliards de dollars d'ici 2030. Les gisements de croissance restent prodigieux. Vous l’aurez compris, l’avenir de cette révolution inégalée suscite notre (grand) enthousiasme !

  1. Le terme fonds désigne un compartiment de SICAV.
  2. Actions B. Données au 12.06.2020. Performances, en 2019 de +37,9 % vs +30 % pour l'indice, sur 1 an de 40,6 % vs 3,9 % pour l'indice, et de 53,2 % vs 9,2 %, depuis sa création en juin 2018. Le fonds est principalement exposé au risque de perte en capital, au risque actions et au risque de change.
  3. Les valeurs citées sont données à titre d'exemple. Ni leur présence en portefeuille, ni leur performance ne sont garanties.
  4. Google, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft.

mes-placements.fr

Les actualités de l'épargne et du patrimoine

Découvrez les dernières actualités