Recevez une
documentation
par courrier

Assurance vie : dernières chances pour investir 100 % en fonds en euros

Avec de nouvelles restrictions en vue sur les versements sur les fonds en euros, il faut agir sans attendre.

Achevé de rédiger le 17/12/2019

Les rendements des fonds en euros de l’assurance vie baissent inexorablement, d’année en année. En cause : les taux obligataires, en recul depuis de nombreuses années et aujourd’hui proches de 0, après être tombés en territoire négatif courant 2019.

Pour aller plus loin : Baisse des taux des fonds en euros, que faire pour son assurance vie ?

Face à la baisse des taux, des contraintes revues à la hausse par les assureurs

Pour contrôler l’afflux d’épargne sur les fonds en euros, favorisés par les particuliers, les assureurs posent des restrictions à l’entrée. Une large majorité de contrats imposent ainsi un minimum d’investissement en Unités de Compte (1), plus rémunératrices mais également plus risquées.

Certains assureurs ont d’ores et déjà commencé durcir les règles. A titre d’exemple, Spirica (assureur du contrat mes-placements Liberté) a mis en place un seuil d’investissement sur le fonds Euro Allocation Long Terme 2 à 25 000 euros par contrat, contre 50 000 euros auparavant. Ce nouveau plafond a été mis en place début décembre 2019.

Pour sa part, Suravenir, assureur du contrat mes-placements Retraite met en place de nouvelles contraintes au 1er janvier 2020. Après cette date, les versements pourront être investis sur le fonds en euros dans la limite de :

  • 70 % pour le fonds en euros Suravenir Rendement (100 % jusqu’au 31/12/2019) ;
  • 50 % pour le fonds en euros Suravenir Opportunités (60 % jusqu’au 31/12/2019).

mes-placements Retraite : Accédez à votre espace client

Découvrez notre contrat d'assurance-vie mes-placements liberté

Une opportunité à saisir sur certains contrats

Ce mouvement devrait en définitive toucher l’ensemble des assureurs. Mais certains d’entre eux n’ont pas encore modifié les conditions de leurs contrats et quelque uns permettent encore d'investir à 100 % en fonds en euros. D’ici là, les épargnants concernés ont une opportunité à saisir pour maximiser leurs versements sur le fonds en euros, puisque ceux-ci seront davantage restreints dans un avenir proche.

Si l’assureur de votre contrat d’assurance vie (ou de l’un de vos contrats) n’a pas encore mis en place de nouvelles restrictions concernant les versements sur le ou les fonds en euros

Si vous investissez maintenant :

  • Vous pouvez tirer parti d’une fenêtre d’opportunité pour placer votre épargne sur le fonds en euros en profitant des règles actuelles, avant qu’elles ne soient modifiées. Votre allocation d'épargne ne sera pas remise en cause par les futures contraintes  ;
  • Vous pouvez acter votre décision par de nouveaux versements, voire un arbitrage, en fonction des conditions spécifiques à votre contrat et de l’allocation de votre épargne ;
  • Vous avez tout intérêt à agir vite pour ne pas subir de mauvaise surprise.

Si vous attendez trop longtemps :

  • Vos versements sur le fonds en euros seront davantage contraints, en montant et/ou en pourcentage de vos versements ;
  • Vous bénéficierez de moins de souplesse pour allouer votre épargne ;
  • Vous ne disposerez pas de moyens de revenir aux règles antérieures.

mes-placements Vie : Accédez à votre espace client

L’avis de mes-placements.fr

La baisse continue des taux de rendement des fonds en euros s’accompagne d’un relèvement des contraintes à leur accès par les assureurs. Si les épargnants avec un horizon d’investissement long peuvent plus facilement s’adapter à cette nouvelle donne en se portant sur des Unités de Compte (1), d’autres, à la retraite ou proches de celle-ci notamment, n’ont pas forcément intérêt à délaisser les fonds en euros et leur capital garanti.

Pour ces derniers, ainsi que les épargnants qui souhaitent privilégier la sécurité, il faut agir sans tarder si l’assureur de leur contrat n’a pas encore mis en place de nouvelles restrictions. Plusieurs compagnies ont déjà acté un durcissement de l’accès au fonds en euros et leur assureur en fera certainement de même dans un avenir proche.

Je souhaite être contacté par un conseiller

(1) Contrairement aux fonds en euros à capital garanti (brut de frais de gestion), les Unités de Compte (SICAV, FCP, SCPI, SCI, OPCI, EMTN, Trackers, Titres Vifs, FCPR...) ne garantissent pas le capital versé et sont soumises aux fluctuations des marchés financiers et immobiliers à la hausse comme à la baisse. L'assureur s'engage sur le nombre d'Unités de Compte et non sur leur valeur qu'il ne garantit pas. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures et ne sont pas constantes dans le temps. Par conséquent nous vous recommandons de prendre connaissance des documents réglementaires (prospectus, DICI, DIS...) avant toute décision d'investissement.

mes-placements.fr

Les actualités de l'épargne et du patrimoine

Découvrez les dernières actualités