Recevez une
documentation
par courrier

Comment fonctionne mes-placements Vie ?

Versez ce que vous voulez quand vous le voulez, retirez ce dont vous avez besoin quand vous en avez besoin.

Un contrat souple

Suivez la valorisation de votre contrat et réalisez les opérations de votre choix depuis votre Accès Client ou en téléchargeant le formulaire correspondant. Nous vous invitons au préalable à consulter les Conditions Générales.Pour savoir comment votre épargne va évoluer, utilisez notre simulateur.

Versement initial dans le cadre de la gestion libre


Frais de versement initial 0 %
Montant minimum pour la gestion libre 1 000 €
Montant minimum pour la gestion pilotée 5 000 €
Minimum par support 50 €
Date de valeur J + 3 ouvrés

Versements libres


Frais de versement libres 0 %
Montant minimum 1 000 €
Minimum par support 50 €
Date de valeur J + 3 ouvrés

Versements programmés


Frais de versement programmés 0 %
Montant minimum 100 €/mois (150 dans le cadre de la gestion pilotée)
300 €/trimestre
500 €/semestre ou par an
Minimum par support 50 €
Date de valeur J + 3 ouvrés
Date de prélèvement Entre le 5 et le 10 du mois

Arbitrages


Frais d’arbitrages 0 %
Montant minimum 500 €
Minimum à laisser par support après arbitrage Entre 0 et 50 €
Date de valeur J + 1 ouvré pour les arbitrages en ligne réalisés avant 16h,
J + 2 ouvrés pour ceux reçus par courrier

Déléguez la gestion de votre contrat

Accessible à partir de 5 000 €, la gestion pilotée vous permet de bénéficier de l'expertise de gérants expérimentés issus de deux sociétés de gestion reconnues.

En effet, en fonction de votre profil de risque, vous pourrez ainsi déléguer la gestion des sommes investies sur l'orientation de gestion choisie à l'assureur qui s'alloue des conseils des sociétés de gestion suivantes :

Découvrez la gestion pilotée en détail

Votre épargne toujours disponible

Vous pouvez disposer librement du capital placé sur un contrat d'assurance vie (hors cas prévus par la loi, cf encadré Important) ou choisir de percevoir des revenus réguliers. Il y a des exceptions toutefois en cas de bénéficiaires acceptant ou de mise en garantie du contrat.

Dans chaque cas, les impacts sont différents en terme de fiscalité.

À savoir : un rachat total entraine la clôture de votre contrat, vous en perdez donc l'antériorité fiscale. Pour la conserver nous vous conseillons de privilégier le rachat partiel.

Lors d'un rachat, la date de valeur retenue est la date de réception du dossier complet + 5 jours.

Avance (cf. le règlement des avances)


Montant minimum 2 000 €
Montant maximum 60 % de l'encours
Taux d'intérêt de l'année du remboursement Taux Moyen des emprunts d'Etat (TME) + 1 point
Taux d'intérêt des années précédant le remboursement Taux le plus élevé entre le TME + 1 point et le taux de rendement du fonds Euros + 1 point
Possible dès que le contrat à 6 mois

Rachat partiel programmé


Montant minimum 100 €/mois
300 €/trimestre
500 €/semestre et par an
Minimum à laisser sur le contrat 500 €
Possible si la valorisation de votre contrat est de
5 000 euros minimum

Rachat partiel


Montant minimum 1 000 €
Minimum à laisser par support 50 €
Minimum à laisser sur le contrat 1 000 €

Rachat total


Possible à tout moment
Le règlement des capitaux aura lieu dans les 30 jours qui suivent la réception de la demande complète

Rente viagère réversible ou non


Possible dès que le contrat à 6 mois
Demande à adresser par courrier

Pour réaliser une opération, connectez-vous sur votre Accès Client ou téléchargez le formulaire.

Pour de plus amples informations, nous vous invitons à consulter les Conditions Générales.

Optimisez la gestion libre de votre contrat

Vous pouvez mettre en place gratuitement l'une des options de gestion suivantes et ce à tout moment de la vie de votre contrat :

Limitation des moins-values (Stop loss)

  • Pour sécuriser chaque semaine vos investissements sur différents supports en unités de compte vers le fonds en euros
  • Pour chaque Unité de Compte, vous déterminez un seuil de 5, 10, 15 ou 20 %
  • Frais fixés à 0,50 % du montant transféré
  • Non compatible avec d’autres options de gestion
  • Conditions d’accès : voir conditions générales

Sécurisation des plus-values

  • Pour transférer automatiquement chaque semaine les plus-values réalisées par les supports en unités de compte sur le fonds en euros
  • Pour chaque support en Unité de Compte, vous déterminez un seuil de 5, 10, 15 ou 20 %
  • Frais fixés à 0,50 % du montant transféré
  • Épargne minimum sur le contrat : 5 000 €
  • Non compatible avec d’autres options de gestion
  • Conditions d’accès : voir conditions générales

Dynamisation des plus-values

  • Pour transférer automatiquement la participation aux bénéfices du fonds en euros Eurossima vers des supports en unités de compte
  • Vous pouvez choisir 3 supports en unités de compte
  • Frais : gratuit, avec un montant minimum de transfert de 100 €
  • Épargne minimum sur le contrat : 5 000 €
  • Non compatible avec d’autres options de gestion
  • Conditions d’accès : voir conditions générales

Arbitrages programmés

  • Pour transférer progressivement une partie des investissements du fonds en euros vers un ou plusieurs supports en unité(s) de compte
  • Sans frais, le montant minimum à transférer est de 150 € par mois ou par trimestre, avec un minimum de 50 € par support en unités de compte
  • Épargne minimum sur le contrat : 5 000 €
  • Non compatible avec d’autres options de gestion
  • Conditions d’accès : voir conditions générales

Pour plus de détail sur ces options, nous vous invitons à consulter les Conditions Générales. Ces options de gestion ne sont pas cumulables entre elles.

Important

L’article 49 de la loi n° 2016-1691 du 9 décembre 2016 dite "Loi Sapin 2" modifie l'Article L631-2-1 du Code Monétaire et Financier et renforce les pouvoirs du Haut Conseil de Stabilité Financière (HCSF) dans le domaine des contrats d'assurance vie en lui permettant notamment, en cas de crise majeure du système financier de :

  • Limiter temporairement les rachats (le règlement des capitaux en cas de décès de l'assuré ou au terme du contrat ne sont pas affectés)
  • Suspendre ou limiter les arbitrages et l'octroi d'avance
  • Suspendre les versements (les versements des rentes viagères ne sont pas concernés par ce dispositif de blocage)

Ce pour une durée maximale de trois mois, qui peut être renouvelée si la situation le nécessite toujours (plafonnée à 6 mois pour les rachats).

Cette mesure exceptionnelle qui ne s'appliquerait qu'en cas de crise extrême, a pour but de préserver la stabilité du système financier et/ou de prévenir des risques représentant une menace grave tant pour le système financier que pour les épargnants.

Important

Contrairement aux fonds en euros à capital garanti (brut de frais de gestion), les Unités de Compte (SICAV, FCP, SCPI, SCI, OPCI, EMTN, Trackers, Titres Vifs...) ne garantissent pas le capital versé et sont soumises aux fluctuations des marchés financiers et immobiliers à la hausse comme à la baisse. L'assureur s'engage sur le nombre d'Unités de Compte et non sur leur valeur qu'il ne garantit pas. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. Par conséquent nous vous recommandons de prendre connaissance des documents réglementaires (prospectus, DICI...) avant toute décision d'investissement.