Recevez une
documentation
par courrier

SCPI : une collecte de 1,15 Md€ au cours du 1er trimestre

Le rythme de la collecte des SCPI et OPCI connait « un sain retour à la normale » au cours des 3 premiers mois de l'année 2018.

Achevé de rédiger le 06/06/2018

immobilier paris bureaux entreprises

Après plusieurs mois de collecte très intense, le calme est revenu sur le marché des SCPI. Un « retour à la normale » dont les principaux bénéficiaires sont les épargnants eux-mêmes.

La collecte reste soutenue

L’association française des sociétés de placement immobilier (Aspim) vient de publier les résultats de la collecte des SCPI et OPCI au cours du 1er trimestre 2018. De très bons chiffres qui témoignent de l’attrait des épargnant pour la pierre papier.

Les SCPI de rendement

La collecte nette globale des SCPI de rendement a atteint 1,14 milliard d’euros au cours du 1er trimestre de l’année 2018. Un rythme qui s’inscrit dans la continuité du 2nd semestre 2017.

Ce chiffre est toutefois loin du record des 6 premiers mois de l’année 2017 où les SCPI avaient collecté près de 3.8 milliards d’euros.

Précision : la capitalisation des SCPI immobilier d’entreprise a atteint 47,28 milliards d’euros au 31 mars 2018, soit son plus haut niveau historique.

Les OPCI « Grand Public »

Les OPCI ouverts au grand public ont collecté 438 millions d’euros durant le 1er trimestre 2018. Au cours des 12 derniers mois, la collecte nette des OPCI a atteint 2,995 milliards d’euros.

À noter : l’actif global de l’ensemble des OPCI se montait à 13,47 milliards d’euros au 31 mars 2018.

Pourquoi la baisse du rythme de la collecte est une bonne nouvelle ?

La baisse des taux de rendement des placements sans risque, a provoqué un mouvement massif des épargnants vers la pierre papier au cours du 1er semestre 2017. Depuis le 2nd semestre 2017, le rythme de la collecte s’est cependant ralentie. Une tendance saluée par le président de l’Aspim, Frédéric Bôl : « Cette collecte représente un sain retour à la normale pour des sociétés de gestion soucieuses de préserver des rendements attractifs en se prémunissant de toute tentation d’acquisitions précipitées. »

Ce ralentissement est donc une bonne nouvelle pour les épargnants car une collecte trop importante aurait :

  • contraint les SCPI à faire trop rapidement l’acquisition de nouveaux immeubles pour ne pas diluer la rémunération des associés ;
  • poussé les SCPI à relever leur délai de jouissance pour préserver les intérêts des porteurs de parts ;
  • obligé les SCPI spécialisées à s’ouvrir à d’autres thèmes d’investissement pour ne pas voir leur rendement baisser ;
  • provoqué une concurrence trop importante entre les sociétés de gestion pour l’acquisition d’immeubles de qualité, faisait ainsi grimper les prix et mécaniquement baisser la rentabilité locative ;  


   Retrouvez le top de la collecte des SCPI et OPCI sur notre contrat d'assurance-vie mes-placements liberté


L’avis de mes-placements.fr


Séduits par un taux de distribution sur valeur de marché encore attractif (4,43 % en 2017 pour les SCPI selon l’Aspim), une grande flexibilité et une absence de souci de gestion, les épargnants considèrent la pierre papier comme une alternative judicieuse à l’immobilier locatif.  

Un attrait qui s’est matérialisé par une collecte très importante au cours des 6 premiers mois de l’année 2017. Heureusement ce rythme s’est ralenti. Ce « retour à la normale » va offrir davantage de temps aux gestionnaires d’actifs pour utiliser leur collecte à bon escient et acquérir les immeubles les plus pertinents.

La performance des produits de pierre papier devrait par ailleurs demeurer attrayante.
Le taux de distribution sur la valeur du marché des SCPI est attendu entre 4.25 % et 4,45 % en 2018.

L'offre en matière de SCPI et d'OPCI étant pléthorique, il n'est pas toujours évident de sélectionner les produits les mieux adaptés à sa situation. N’hésitez donc pas à nous solliciter pour que nous puissions vous accompagner dans votre choix.


                                                                 Pour être contacté par l'un de nos conseillers


Source : Aspim et IEIF, juin 2018

mes-placements.fr

Les actualités de l'épargne et du patrimoine

Découvrez les dernières actualités