Recevez une
documentation
par courrier

Les Français sont-il trop prudents en matière d’épargne ?

AXA Investment Managers a publié une étude sur l’attitude des Français en matière d’épargne et d’investissement, soulignant leur trop grande prudence.

Achevé de rédiger le 03/12/2018

La chute des taux d’intérêt a abaissé très fortement le rendement du Livret A et des fonds en euros. Ces placements sans risque ne suffisent désormais plus à valoriser un capital sur une longue période.

Mais les épargnants ont-ils pour autant changé leur habitude d’épargne ? Non, si l’on en croit une étude réalisée par AXA IM sur « l’attitude des Français en matière d’épargne et d’investissement ».

Quels sont les objectifs d’épargne des français ?

Les français épargnent principalement dans une optique de long terme. Leurs 5 priorités :

  1. se constituer un filet de sécurité pour les imprévus (30 %) ;
  2. économiser pour la retraite (29 %) ;
  3. économiser pour les vacances (24 %) ;
  4. acheter un bien immobilier (20 %) ;
  5. transmettre un patrimoine (19 %).

Quel est le rendement attendu ?

 Les français aspirent à une rémunération de leur épargne bien supérieure à celle des placements sans risque :

Comment les français placent-ils leur épargne ?

Paradoxalement, les choix des épargnants soulignent un réflexe de prudence et de précaution alors que les principaux enjeux exprimés sont à long terme, comme la préparation de la retraite.

En moyenne, les français âgés entre 31 et 39 ans détiennent :

Pire, 75 % des épargnants français préfèrent ne rien gagner plutôt que de prendre le risque de perdre.


L'avis de mes-placements.fr

Les Français se sont très longtemps contentés des placements à capital garanti pour financer un projet de long terme ou préparer leur retraite.

Mais avec la baisse de leur rendements, les épargnants ont un choix à faire :
  • revoir à la baisse leurs objectifs de performance ;
  • ou accepter de diversifier leurs placements et de prendre davantage de risque.
Sans prise de risque supplémentaire, l’épargne pourra difficilement rapporter plus de 2 %.

Avec une prise de risque adaptée à son profil (prudent, équilibré, dynamique) et son horizon d’investissement, il est possible de mieux valoriser son épargne. Aux cotés des fonds en euros, on retrouve notamment :
- les fonds actions et obligataires ou les trackers (ETF), sur un large choix de secteurs et de zones géographiques ;
- les produits structurés ;
- l’immobilier d'entreprise avec notamment les SCPI et OPCI ;
- le capital investissement.

Plus l'horizon d’investissement sera éloigné, plus il sera conseillé de se positionner sur des placements risqués et ainsi « doper » le rendement de son épargne.


                                                      Pour en savoir plus sur les avantages de notre contrat d'assurance-vie

mes-placements.fr

Les actualités de l'épargne et du patrimoine

Découvrez les dernières actualités