Recevez une
documentation
par courrier

Livret A : jusqu’où ira la chute ?

En 2020, le Livret A fera peau neuve avec un nouveau mode de calcul et un taux plancher fixé à 0.5 %.

Achevé de rédiger le 26/04/2018

pièce livret tirelire argent épargne

Quelques jours avant la présentation en Conseil des Ministres des mesures du Plan d'action pour la croissance et la transformation des entreprises (Pacte), Bercy vient de réduire encore un peu plus l’intérêt du Livret A en annonçant un nouveau mode de calcul de son taux de rémunération. Sans surprise, celui-ci s’annonce défavorable pour les épargnants.

Un nouveau mode de calcul

Le ministère de l’Économie et des Finances a présenté le 19 avril dernier la nouvelle formule du calcul du Livret A. Celle-ci entrera en vigueur à compter du 1er février 2020. Elle prévoit notamment que :

le taux de rémunération soit égal à la moyenne semestrielle du taux d’inflation et des taux interbancaires à court terme (Eonia) ;

l’introduction d’un plancher. Le taux du Livret A ne pourra jamais être inférieur à 0,50 % ;

le taux de rémunération soit arrondi au dixième de point (0.10 %) le plus proche. Actuellement, il est arrondi au quart de point (0.25 %). Cette disposition a pour objectif de rendre la gestion des taux plus souple.

Le Livret A ne fait définitivement plus le poids face à l’Assurance-vie

En rémunérant les épargnants à un taux annuel de 0.75 %, le Livret n’a jamais été aussi peu intéressant. Un taux qui, comme l’a d’ailleurs rappelé Bruno Le Maire, est gelé jusqu’en 2020. Pourtant, la collecte sur ce livret défiscalisé est toujours aussi importante. 10,24 md€ y ont été versés en 2017. 

Précision : en prenant en compte l’inflation (un rythme de 1,2% sur un an glissant), le rendement réel des livrets réglementés est négatif (-0.45 %).

Cette situation semble paradoxale au regard des avantages offerts par l’assurance-vie :

  • les fonds en euros continuent d’offrir un taux de rendement attractif, en moyenne de 1.8 % en 2017. Il est possible d’aller chercher une rémunération importante en souscrivant à une assurance-vie proposée par les acteurs du web. C’est le cas pour les contrats de mes-placements.fr.
  • les fonds en euros disposent d’une garantie en capital ;
  • l’épargne est disponible à tout moment ;
  • les versements ne sont pas plafonnés en montant ;
  • la fiscalité est très attractive, notamment pour les contrats de plus de 8 ans. A court terme, elle a par ailleurs été renforcée par la réforme de 2017 et l’instauration de la flat tax à 30 %.


                                                                     Découvrez nos contrats d'assurance-vie


L’avis de mes-placements.fr 

Ce n’est pas un hasard si Bercy a, par la voix de Bruno Le Maire, communiqué sur cette réforme peu avant la présentation de la Loi Pacte. La volonté clairement affichée du nouveau gouvernement est de détourner les épargnants des livrets défiscalisés et les inciter à diriger leur économie vers des placements à plus long terme.

Et pour les épargnants qui souhaitent disposer d'une sécurité totale pour leur placement, la supériorité de l'assurance-vie sur le Livret A est manifeste. Même sur une très courte période et en prenant en compte la fiscalité applicable (la flat tax par exemple), l’assurance-vie se révèle plus performante.

Pour optimiser votre placement, veillez à que le contrat soit :
  • sans frais sur les versements ;
  • avec des frais de gestion réduits ;
  • avec un fonds en euros performant ;
  • reposant sur un assureur solide.


mes-placements.fr

Les actualités de l'épargne et du patrimoine

Découvrez les dernières actualités