Recevez une
documentation

Déblocage anticipé des contrats Madelin pour les indépendants : fonctionnement et impact fiscal

Le déblocage exceptionnel anticipé des Madelin et PER pour les indépendants a été définitivement voté. Analyse et résumé de ce qu’il faut savoir.

Achevé de rédiger le 31/07/2020

Les indépendants sont fixés. Le Parlement a définitivement validé les conditions de déblocage exceptionnel anticipé des contrats Madelin et Plans d’Epargne Retraite (PER) détenus par les travailleurs non-salariés. Cette mesure, censée aider les indépendants à faire face aux conséquences économiques de la crise du Coronavirus et du confinement, a été votée jeudi 23 juillet dans le cadre de la troisième loi de finances rectificative pour 2020. Le texte a été publié au Journal Officiel daté du 31 juillet 2020, officialisant sa promulgation et son entrée en vigueur. 

Caractéristiques du déblocage anticipé des contrats Madelin et PER

Voici les points principaux à retenir sur ce cas exceptionnel de déblocage de l’épargne retraite des indépendants :

  • Le déblocage est plafonné à 8 000 euros maximum, quel que soit le nombre de contrats détenus ;
  • Il pourra prendre la forme d’un rachat partiel ou total de l’encours d’un ou plusieurs contrats ;
  • Il pourra être demandé jusqu’au 31 décembre 2020 ;
  • L’assureur ou le gestionnaire du contrat devra verser les sommes demandées dans un délai d’un mois ;
  • Le montant ainsi débloqué viendra diminuer les versements déductibles des revenus imposables dans le cadre de l’épargne retraite effectués en 2020 et, le cas échéant, en 2021 ;
  • Seuls les contrats Madelin et PER ouverts avant le 10 juin 2020 pourront être mis à contribution.

Important : impôt sur le revenu et prélèvements sociaux

Les sommes touchées à l’occasion de ce déblocage bénéficieront d’une exonération d’impôt sur le revenu dans la limite de 2 000 euros. Si le montant du déblocage excède 2 000 euros, le surplus sera donc taxé selon la tranche marginale d’imposition de l’épargnant.

La part de la somme débloquée qui correspond à des intérêts générés par les versements sera soumise aux prélèvements sociaux à 17,2 %.

Une fiscalité lourde à ne pas négliger

L’impact fiscal de ce déblocage anticipé sera significatif pour les épargnants non-salariés, comme l’illustrent clairement les tableaux suivants.  

Pour les épargnants imposés à la tranche marginale à 30 %


Cas d'un retrait de 8 000 €

Montant retiré du Madelin/PER
8 000 €
Montant soumis à l'IR
6 000 €
Montant prélevé au titre de l'IR
1 800 €
Montant soumis aux prélèvements sociaux (17,2 %)
2 000 € d'intérêts
Montant prélevé au titre des prélèvements sociaux
344 €
Montant réellement perçu
8 000 - (1 800 +  344) = 5 856 €


Cas d'un retrait de 4 000 €

Montant retiré du Madelin/PER
4 000 €
Montant soumis à l'IR
2 000 €
Montant prélevé au titre de l'IR
600 €
Montant soumis aux prélèvements sociaux (17,2 %)
1 000 € d'intérêts
Montant prélevé au titre des prélèvements sociaux
172 €
Montant réellement perçu
4 000 - (600 + 172) = 3 228 €


Pour les épargnants imposés à la tranche marginale à 41 %


Cas d'un retrait de 8 000 €

Montant retiré du Madelin/PER
8 000 €
Montant soumis à l'IR
6 000 €
Montant prélevé au titre de l'IR
2 460 €
Montant soumis aux prélèvements sociaux (17,2 %)
2 000 € d'intérêts
Montant prélevé au titre des prélèvements sociaux
344 €
Montant réellement perçu
8 000 - (2 460 + 344) = 5 196 €


Cas d'un retrait de 4 000 €

Montant retiré du Madelin/PER
4 000 €
Montant soumis à l'IR
2 000 €
Montant prélevé au titre de l'IR
820 €
Montant soumis aux prélèvements sociaux (17,2 %)
1 000 € d'intérêts
Montant prélevé au titre des prélèvements sociaux
172 €
Montant réellement perçu
4 000 - (820 + 172) = 3 008 €


Pour les épargnants imposés à la tranche marginale à 11 %


Cas d'un retrait de 8 000 €

Montant retiré du Madelin/PER
8 000 €
Montant soumis à l'IR
6 000 €
Montant prélevé au titre de l'IR
660 €
Montant soumis aux prélèvements sociaux (17,2 %)
2 000 € d'intérêts
Montant prélevé au titre des prélèvements sociaux
344 €
Montant réellement perçu
8 000 - (660 + 344) = 6 996 €


Cas d'un retrait de 4 000 €

Montant retiré du Madelin/PER
4 000 €
Montant soumis à l'IR
2 000 €
Montant prélevé au titre de l'IR
220 €
Montant soumis aux prélèvements sociaux (17,2 %)
1 000 € d'intérêts
Montant prélevé au titre des prélèvements sociaux
172 €
Montant réellement perçu
4 000 - (220 + 172) = 3 608 €


Cas d’un retrait intégralement exonéré d’impôt sur le revenu


Cas d'un retrait de 2 000 € exonéré d'impôt

Montant retiré du Madelin/PER
2 000 €
Montant soumis à l'IR
0 €
Montant prélevé au titre de l'IR
0 €
Montant soumis aux prélèvements sociaux (17,2 %)
500 €
Montant prélevé au titre des prélèvements sociaux
86 €
Montant réellement perçu
2 000 - 86 = 1 914 €


L’avis de mes-placements.fr

Le déblocage anticipé des contrats Madelin et PER détenus par les indépendants ne constitue pas, à notre sens, la meilleure solution pour compléter leurs revenus suite aux pertes subies à cause de la crise du Coronavirus et du confinement.

En effet, le poids de l’impôt et des prélèvements sociaux s’avère lourd pour les épargnants dans une tranche d'imposition à 30 % ou plus. C'est particulièrement vrai dans le cas d’un déblocage de 8 000 euros. D’autres possibilités semblent préférables comme :
  • Puiser dans son épargne de précaution placée dans un Livret A, sans aucune fiscalité ;
  • Effectuer des retraits en franchise d’impôt et de prélèvements sociaux sur une assurance vie de plus de huit ans (jusqu’à 9 200 euros d’intérêts pour un couple, 4 600 euros pour un souscripteur seul).
Nous estimons que recourir à l’épargne de précaution mise à l’abri dans un Livret A est la solution à privilégier dans la mesure du possible. En procédant de la sorte, vous pouvez utiliser votre épargne en cas de besoin sans mettre à mal vos projets de long terme, le Livret A n’étant pas un bon placement à cet égard.

Par ailleurs, il est important de noter que le déblocage anticipé des Madelin et PER pénalisera vos versements déductibles des revenus imposables sur vos contrats d’épargne retraite en 2020 et, le cas échéant, en 2021. 

Je souhaite être contacté par un conseiller

mes-placements.fr

Les actualités de l'épargne et du patrimoine

Découvrez les dernières actualités