Recevez une
documentation
par courrier

Michel Legros (Rouvier Associés) : « La diversification géographique n’est pas indispensable »

Le gérant du fonds Rouvier Valeurs privilégie les sociétés qui ont démontré leur capacité à être rentable sur une très longue période.

Achevé de rédiger le 03/05/2018


michel legros rouvier associés


Les fonds d'actions internationales flexibles figurent parmi les solutions privilégiées par les investisseurs pour tirer profit du retour de la volatilité sur les marchés financiers. C'est notamment le cas de Rouvier Valeurs, un fonds à caractère patrimonial géré sans contraintes sectorielle, géographique ou de taille de capitalisation. Quelles sont les sociétés privilégiées par ses 4 gérants ? La diversification géographique est-elle une condition sine qua non pour réaliser de la performance ? Michel Legros, Associé et Gérant Financier de Rouvier Valeur, nous explique sa stratégie d'investissement.

mes-placements.fr : Comment s’organise la gestion du fonds Rouvier Valeurs ? Comment sont prises les décisions d’investissement ? Disposez-vous d’une équipe d’analystes en interne ?

Michel Legros. Il y a quelques années, nous avons séparé le bureau d’analyse financière de la gestion. Composé de 8 personnes, notre comité d’analyse se réunit 2 fois par semaine et choisit les titres à intégrer à notre univers d’investissement. 250 à 300 valeurs répondent aujourd’hui à nos 25 critères d’intégration. La gestion de nos fonds est, quant à elle, collégiale. 4 gérants participent au comité de gestion de Rouvier Valeurs. Un comité mensuel composé des 11 gérants financiers de la société supervise le travail des 4 comités de gestion.

mes-placements.fr : Quelles typologies d’entreprises suivez-vous ? Quels sont vos principaux critères de sélection des titres ?

Michel Legros. Comme le dit Warren Buffet « il est beaucoup plus important d’acheter des sociétés exceptionnelles à des prix ordinaires que des sociétés ordinaires à des prix exceptionnels ».

Nous suivons un processus d’investissement appelé « Quality and Value », reposant sur la qualité et le prix :

  • le critère principal est la rentabilité des fonds propres (ROE) des sociétés détenues. Le rentabilité moyenne des sociétés qui composent le fonds est de 18 %, soit un chiffre supérieur de 50 % à la moyenne boursière. C’est un moteur de performance très puissant ;
  • le second critère concerne la valorisation. Nous achetons systématiquement en décote et réalisons la vente de ces titres avant d’être en surcote manifeste.

Notre portefeuille est composé de sociétés faiblement endettées, ce qui nous permet d’être beaucoup moins vulnérable à une remontée des taux.

Une entreprise sur laquelle le fonds est investi : Atos – Le groupe spécialisé dans la transformation digitale est la 1ère position du fonds. Son PDG, Thierry Breton, fait un travail exceptionnel. La société présente des perspectives de croissance de son chiffre d’affaires, des marges et des cash-flow importantes. Elle n’est pas endettée. Avant l’offre de Thales, Atos était en passe de mettre la main sur Gemalto pour 5 milliards d’euros sans émettre de nouvelles actions. Ce qui en dit long sur les capacités financières de l’entreprise.

mes-placements.fr : Quel est votre horizon d’investissement ?

Michel Legros. Nous sommes des investisseurs de long terme. La durée moyenne de nos investissements est de 5 à 6 ans. À partir de plusieurs paramètres financiers, nous déterminons la valeur intrinsèque de la société. Plus le potentiel de valorisation est élevé, plus le poids de notre investissement sera important. En pratique, nous cédons notre position lorsque le potentiel de performance faiblit. Ce fut, par exemple, le cas pour la société américaine PayPal. Si elle présentait des caractéristiques exceptionnelles, la valorisation était devenue trop élevée.

mes-placements.fr : Est-il encore possible de trouver des sociétés de qualité à des niveaux de valorisations attractifs aux États-Unis ?

Michel Legros. Le marché américain présente encore un certain potentiel. Le multiple cours sur bénéfice (price earning ratio/PER) est en-dessous de 16,5 alors que la moyenne historique de long terme est de 15. Ce niveau de valorisation nous semble être justifié au regard des taux d’intérêt exceptionnellement bas. Bien évidemment l’essentiel de la performance est derrière nous. Les taux vont remonter et la progression des résultats sera plus faible à l’avenir. Mais la politique fiscale initiée par Donald Trump est un précieux soutien pour les entreprises. Par ailleurs, en l’absence de ralentissement économique, il n’y a pas de raison que l’on assiste à une baisse durable des marchés. Aujourd’hui les chiffres sont bons. L’économie US crée toujours des emplois.

mes-placements.fr : La diversification géographique est-elle la principale explication de la bonne performance du fonds ?

Michel Legros. La diversification géographique n’est pas indispensable. On peut réaliser une performance identique en investissant seulement en Europe. Ce qui compte c’est la rentabilité intrinsèque des sociétés qui composent le portefeuille. Notre fonds présente un biais européen marqué mais son horizon d’investissement est mondial. 45 % du chiffre d’affaires consolidé des sociétés de Rouvier Valeurs est situé hors d’Europe. Standard Chartered qui est pourtant une banque anglaise réalise par exemple 90 % de son activité en Asie.

Une société très appréciée par Michel Legros : Amadeus IT Group – L’entreprise espagnole est ancrée sur la croissance du trafic aérien. Elle dégage une rentabilité annuelle de ses fonds propres de près de 30 %. Amadeus est leader en Espagne sur ses 2 marchés principaux : la réservation des billets d’avion et le service informatique pour les compagnies aériennes. Autre atout : elle a créé un cercle vertueux en réinvestissant une grande partie de ses bénéfices pour améliorer ses parts de marché.

mes-placements.fr : Le continent asiatique et notamment la Chine représentent une part non négligeable de la croissance mondiale (entre 40 à 50 %). Pourtant vous y êtes très peu investis.

Michel Legros. Il n’y a pas de corrélation entre la croissance économique d’un pays et la performance boursière de ses entreprises. Les entreprises chinoises n’ont pas, selon nous, les mêmes standards de gouvernance que les sociétés européennes. Il est donc plus difficile d’évaluer les entreprises et leurs perspectives économiques et financières. Mais nous sommes tout de même présents par l’intermédiaire de sociétés européennes ou américaines qui réalisent de la croissance en Chine.

mes-placements.fr : Si l’on regarde l’ensemble de vos investissements, 9 % du fonds est positionné sur des titres issus du Royaume-Uni. L’accord sur le Brexit tel qu’il se dessine est-il une bonne nouvelle pour ces entreprises ?

Michel Legros. Ce n’est pas une question cruciale pour nous. Le Brexit était un événement inattendu pour beaucoup d’investisseurs. À l’époque nous étions très peu investis en Angleterre. La bourrasque boursière provoquée par le résultat du référendum a toutefois fait naître de très belles opportunités d’investissement. Ce fut notamment le cas d’Easy Jet ou de PageGroup. Leurs cours de bourse avaient baissé de 40 %. Depuis, ces sociétés ont en grande partie rattrapé leur retard. Au regard de leur rentabilité sur fonds propres, nous sommes très sereins quant à nos investissements.


La question de l’expert

mes-placements.fr : Rouvier Valeurs est considéré comme un fonds flexible. Comment se matérialise cette flexibilité ?

Michel Legros. Le degré d’investissement en actions est compris entre 75 % et 100 % mais nous pouvons baisser le taux d’engagement à l’aide d’instruments financiers dérivés. Notre exposition moyenne historique est de 77 %. En 1999, nous étions à un niveau d’exposition inférieur à 60 %. Aujourd’hui, 82 % du fonds est investi en actions. Cette flexibilité se concrétise également dans le choix des valeurs. Nous pouvons nous positionner sur n’importe quelle taille d’entreprise et secteur d’activité, et ce partout dans le monde. Cette liberté a toutefois une limite : notre très grande rigueur dans nos critères d’investissement.


                  Retrouvez le fonds Rouvier Valeurs dans notre contrat d'assurance-vie mes-placements liberté

mes-placements.fr

Les actualités de l'épargne et du patrimoine

Découvrez les dernières actualités