Recevez une
documentation
par courrier

La météo des marchés d'octobre de mes-placements.fr

mes-placements vous proposent la météo des marchés financiers pour octobre 2018 et vous donnent quelques conseils pour réussir vos investissements.

Achevé de rédiger le 01/10/2018

carte du monde gestion actifs bourse

Etats-Unis

états-unis trés défavorable
  • La croissance du PIB américain s’est accéléré au 2ème trimestre et les enquêtes de conjoncture sont cohérentes avec la poursuite d’une croissance à un niveau élevé. Les tensions sur les salaires apparaissent. Les effets positifs de la réforme fiscale sur la croissance s’estomperont progressivement.
  • La Fed poursuit sa politique de normalisation monétaire graduelle avec un 3ème relèvement de ses taux d’intérêt, se rapprochant du niveau auquel les taux n’entraînent ni surchauffe ni ralentissement. Elle annonce la poursuite de sa politique de normalisation pour 2019 et début 2020 en vu de compenser d’éventuels déséquilibres.   
  • Les anticipations de résultats sont à un niveau élevé compte tenu de l’environnement conjoncturel très favorable et de l’impact toujours positif de la réforme fiscale.   
  • Une guerre commerciale limitée aux « Etats-Unis/Chine » affecterait peu la croissance mondiale (source Oxford Economics). Étendue à l’ensemble des pays développés, l’impact serait bien plus important, affectant fortement les entreprises américaines (remontée des coûts de production).
Les indices boursiers ont atteint des sommets, tirés par les valeurs technologiques (les GAFA) et les pétrolières. Si les fins de cycles sont souvent marquées par une accélération du « momentum » boursier, nous sommes peu à l’aise avec les niveaux de valorisation ; la progression des salaires affectera les marges des entreprises, au plus haut.


Europe

émergents neutre
  • La croissance économique se stabilise en zone Euro, tout comme l’inflation. Les principaux indicateurs conjoncturels (Indices PMI, IFO et Zew) sont en léger recul, mais la baisse rapide du taux de chômage est un gage de soutien à la croissance de la zone pour  les 15 à 18 prochains mois.  
  • La normalisation monétaire de la BCE prévue pour la fin 2019 sera graduelle et amènera une remontée modérée des taux européens. La politique monétaire demeure accommodante.
  • Les résultats des entreprises pour 2018 ont été révisés en baisse par les analystes, exceptés dans le pétrole & gaz et matériaux de base, traduisant le ralentissement de la dynamique de croissance.
  • Les incertitudes politiques italienne (objectif de déficit budgétaire bien trop élevé et loin des recommandations de Bruxelles, avec un risque de dégradation de la note de risque du pays) et britannique (à 6 mois de la sortie programmée du Royaume-Uni de l’Union Européenne, il n’y a toujours pas d’accord ; un Brexit « dur », ce sont des contraintes sur les échanges, des coûts supplémentaires, donc moins de croissance) pèsent fortement sur les marchés européens, provoquant la sortie des capitaux des investisseurs internationaux.
Les marchés sont tributaires des aléas politiques (Italie, Brexit, élections Mid-Term américaines, politique protectionnisme de D.Trump) dont les impacts sur la confiance sont difficiles à mesurer ; nous restons prudents sur l’Europe malgré une valorisation relativement raisonnable.


Emergents

XXXXX
  • En Chine, l’économie poursuit sa croissance grâce aux mesures d’assouplissement monétaire, budgétaire et réglementaire, en réaction aux signes de ralentissement et au risque de guerre commerciale. Les indicateurs avancés de l’activité se sont redressés.
  • La Banque Centrale Chinoise (PBOC) a adopté une politique monétaire de soutien à l’activité.
  • La hausse des taux américains, la progression du dollar et la guerre commerciale initiée par D. Trump ont provoqué la dépréciation des devises des pays émergents les plus fragiles et font craindre une contagion aux autres pays émergents. La plupart de ces pays ont dû remonter leurs taux d’intérêt pour protéger leur devises, limitant ainsi leur croissance.
Les indices émergents ont évolué de façon contrastée, à l’image de la diversité des situations de ces pays. Ils pourraient rebondir à court terme si les Démocrates sont élus majoritairement au Congrès américain, d’autant que les valorisations sont attrayantes. Une tendance de fonds est particulièrement puissante et nous incite à revenir positifs sur la Chine : le fournisseur d’indices MSCI compte augmenter la pondération des actions chinoises dans le MSCI Emergent de 5% à 20% ainsi que dans d’autres indices, ce qui amènerait près de 56 milliards d’euros d’investissements étrangers en Chine.


Les principaux risques

  • Un dérapage de l’inflation américaine au-delà de 2,5%, entraînant une normalisation monétaire plus rapide qu’attendue
  • Un Brexit dur et la poursuite de la crise politique italienne
  • Une trop forte hausse du prix du pétrole impactant les marges des entreprises et le pouvoir d’achat des ménages
  • Un ralentissement chinois plus marqué qu’attendu, affectant les autres pays émergents


Le conseil de mes-placements.fr :

D’un côté, nous avons une croissance mondiale robuste, des conditions financières relativement accommodantes, une bonne dynamique bénéficiaire des entreprises et des valorisations devenues plus attrayantes (Emergents, Japon et Europe); de l’autre, les risques se sont accumulés depuis plusieurs mois : tensions commerciales entre D.Trump et la Chine, crises de pays émergents (Turquie, Venezuela, Afrique du Sud), incertitudes politiques en Europe (Brexit, Italie) entraînant la consolidation du marché européen et surtout la chute des marchés émergents (actions et obligations).
Et contrairement à ce que nous pensions, le marché des actions américaines a poursuivi sa solide progression malgré une valorisation fortement tendue, conséquence de plusieurs facteurs sous-estimés : le gain fiscal accordé aux entreprises par l’administration Trump, la croissance exceptionnelle des titres GAFA (Google-Apple-Facebook-Amazon), l’intervention massive de la Réserve fédérale et la gestion habile de son retrait progressif. Ce qui était cher est encore plus cher, ce qui est bon marché l’est encore plus.
 
Pour que les indices progressent aujourd’hui, il faudrait de bonnes surprises sur le front des croissances bénéficiaires, sur les risques liés à la hausse des tarifs douaniers et les risques géo-politiques.

Nos conseils : dans le cadre de nos contrats d’assurance vie, nous privilégions une vision long terme, nous apprécions les fonds en fonction de leur processus de gestion, de leur capacité à réaliser de la performance dans la durée, de leur résistance à une forte baisse des marchés, en tenant compte des différents profils de risque. Notre approche est celle du « Fund Picking » (analyse des fonds d’investissement indépendamment des mouvements court terme de marché).
Nous prenons en compte l’environnement économique et financier pour apprécier les risques de marché.

Nous conservons notre position prudente sur les marchés, avec un biais plus positif sur la Chine. Nous continuons à privilégier les fonds alternatifs, les fonds long/short et les fonds flexibles actions qui conservent du cash pour investir par la suite à meilleur compte ; nous mettons en avant les fonds actions exposés à la Chine et les fonds de valeurs européennes de type « value » plutôt que « Growth », l’écart entre les deux styles étant historiquement élevé.


En pratique,
  • Les fonds global macro ou multistratégies permettent une certaine décorrélation avec les marchés (JPM Global Macro Opportunities, Nordea Alpha 10 MAF, H2O Moderato…) et offrent une bonne diversification dans un portefeuille.
  • Les fonds Long Short permettent de participer à la hausse des marchés tout en ayant un amortisseur à la baisse (Moneta Long Short, BDL Rempart Europe, Sycomore L/S Opportunities).
  • Les fonds flexibles actions laissent aux gérants la faculté de procéder à des ajustements tactiques et à l’allocation d’actifs la plus adéquate (Sextant Grand Large, Dorval Convictions, M&G Dynamic Allocation …). Nous les préférons aux fonds obligataires qui affichent de faibles rendements, dans un environnement de remontée des taux ne permettant pas la réalisation de plus-values. 
  • Les fonds d’actions européennes bénéficient de la croissance européenne et mondiale sur un marché dont la valorisation est à nouveau attrayante ; à court terme, les fonds « Value » (Mandarine Valeur, DNCA Value Europe) offrent plus de potentiel d’appréciation que les fonds de croissance (Renaissance Europe, Oddo Avenir Europe), avec une meilleure protection en cas de retournement de marché. 
  • Les fonds d’actions émergentes (Gemequity, JPM Emerging Markets, Magellan) permettent de capter la croissance plus forte des pays émergents, de bénéficier de la consommation chinoise via internet et de l’augmentation du poids de la Chine dans les indices émergents entraînant des flux de capitaux vers la Chine.
Après la très bonne tenue des fonds d’actions internationales, il semble moins opportun aujourd’hui de rentrer sur ces fonds. Ils peuvent néanmoins être conservés pour le long terme.


Bien comprendre notre météo des marchés :

2-nuage
Très défavorable
nuage
Défavorable
nuage-soleil
Neutre
soleil
Favorable
2-soleil
Très favorable

Je découvre les packs de gestion « clé en main » proposés par mes-placements.fr

Les analyses et commentaires figurant dans cette lettre reflètent le sentiment et l'opinion de mes-placements.fr , sur l'économie, les marchés et leurs évolutions possibles, compte tenu de son expertise, des analyses économiques et des informations possédées à ce jour. Ils ne sauraient toutefois constituer un quelconque engagement ou garantie de mes-placements.fr/Finance Sélection. Les investisseurs demeurent entièrement maîtres et responsables de leurs choix d'investissement et de l'adéquation de ceux-ci avec leur situation patrimoniale et personnelle. Ils reconnaissent assumer et supporter l'intégralité des risques financiers liés à leurs investissements. L'investissement en SICAV/FCP/SCPI/EMTN… ne comporte aucune garantie, ni de rémunération ni de capital.

mes-placements.fr

Les actualités de l'épargne et du patrimoine

Découvrez les dernières actualités