Recevez une
documentation
par courrier

Consolidation ou amorce d’un marché baissier ? l'avis de mes-placements.fr

La correction brutale des marchés depuis le 26 janvier annonce-t-elle une correction salutaire ou l’amorce d’une tendance baissière généralisée ?

Achevé de rédiger le 07/02/2018

baisse hausse marches

Achevé de rédiger le 07/02/2018

La correction brutale des marchés financiers depuis le 26 janvier (-8% et -7% aux Etats Unis et en Europe respectivement), après des mois de hausse quasi ininterrompue, a été déclenchée par la publication de la hausse des revenus salariaux à +2,9% sur 1 an aux Etats-Unis, un niveau supérieur aux attentes, alimentant les spéculations sur la politique monétaire et entraînant une nette remontée des taux obligataires. Elle s’est accompagnée d’un retour à une forte volatilité (forte ampleur des variations de cours des actifs financiers), ce qui a surpris les investisseurs, tant celle-ci a été faible en 2017. 

S’agit-il d’une correction salutaire ou l’amorce d’une tendance baissière généralisée ?


Nous pensons qu’il s’agit d’une consolidation saine des marchés.

Plusieurs facteurs militent en ce sens : l’économie mondiale continue à croître, avec des révisions en hausse des perspectives de croissance de la part du Fonds Monétaire International, ainsi que de la part de nombreux économistes : tous sont confiants dans les perspectives 2018 et 2019. L’impact est positif pour les résultats des entreprises dont les publications continuent d’être supérieures aux anticipations. Ces bons fondamentaux macroéconomiques et microéconomiques représentent un support solide aux marchés.

Par ailleurs, les indicateurs annonçant une récession aux Etats Unis dont le cycle est le plus avancé sont tous au vert (27 indicateurs sont suivis par JPMorgan AM); il n’y a pas de récession aux Etats-Unis, ce qui aurait pu être à l’origine d’un retournement général des marchés. L’économie américaine montre au contraire des signes de surchauffe, liés en partie aux mesures fiscales prises par D.Trump. Cet environnement est propice à la hausse de l’inflation et à la remontée des taux d’intérêt. 


La grande question est de savoir si la remontée de l’inflation et des taux d’intérêt est de nature à casser la croissance économique mondiale ?

L’évènement qui pourrait faire chuter les marchés serait un faux-pas du nouveau président de la Fed : ce sera une question de dosage et de communication, de façon à éviter une perte de confiance : le resserrement monétaire ne devra ni être excessif, ni reporté ; pour l’heure, la remontée des taux devrait se poursuivre en mars. 

Nous vivons une période de transition : fin des injections massives de liquidités des banques centrales et fin de la baisse tendancielle des taux d’intérêt qui dure depuis 30 ans. L’économie mondiale étant en phase de normalisation, les ajustements à la remontée de l’inflation et des taux sont nécessaires et s’accompagneront de périodes de forte volatilité.

Les acteurs devront surveiller les différents indicateurs économiques, l’évolution des taux et des résultats des entreprises.


Le conseil de mes-placements.fr :

Nous vous rappelons que, même si nous l’avions presque oublié tant la progression des indices a été stable l’an passé, le risque est inhérent aux marchés financiers, et que les investissements en actions sont recommandés pour une période de 3 à 5 ans minimum.
C’est pourquoi nous conseillons d’éviter de vendre des positions dans la tourmente, au risque de vendre dans un creux de marché et de passer à côté d’un rebond.
La volatilité des marchés est normale, c’est la faible volatilité, résultante des politiques monétaires très expansionnistes des banques centrales ces dernières années, qui est exceptionnelle. Le retrait de liquidités va engendrer inéluctablement un retour à la volatilité.
Un facteur nouveau pourrait l’accentuer : le poids de la gestion systématique (gestion à l’aide d’un système informatique complètement automatisé -contrats futurs, trackers/ETFs et produits dérivés- par opposition à la gestion discrétionnaire) engendrant des mouvements dans le même sens au même moment.
Nous pensons qu’il est trop tôt pour réinvestir et s’exposer massivement sur les marchés : la correction n’a pas conduit à une baisse importante des valorisations de marché et les attentes des investisseurs restent élevées, les mauvaises nouvelles étant fortement sanctionnées.
Nous ne changeons pas nos recommandations. Nous continuons à privilégier les fonds flexibles européens qui laissent aux gérants la faculté de procéder à des ajustements tactiques et à l’allocation d’actifs la plus adéquate (Dorval Convictions, M&G Dynamic Allocations, Sextant Grand Large…), les fonds global macro ou multistratégies (JPM Global Macro, H2O Multistrategies, H2O Adagio…), les fonds Internationaux bénéficiant de la bonne tenue de la conjoncture mondiale et procédant à l’allocation géographique la plus optimale (Comgest Monde, Trusteam ROC, Fidelity Global Dividend..).
Nous pensons que les fonds de « stock picking » (analyse fondamentale des entreprises) feront la différence dans ce nouvel environnement où la sélectivité sera clé.
Nous ne privilégions pas aujourd’hui les fonds de petites valeurs dont les performances ont été très fortes, où les opportunités sont limitées pour des raisons de valorisation et dont la baisse peut être importante dans une correction boursière.


mes-placements.fr

Les analyses et commentaires figurant dans cette lettre reflètent le sentiment et l'opinion de mes-placements.fr, sur l'économie, les marchés et leurs évolutions possibles, compte tenu de son expertise, des analyses économiques et des informations possédées à ce jour. Ils ne sauraient toutefois constituer une recommandation d'investissement ou un quelconque engagement ou garantie de mes-placements.fr/Finance Sélection. Les investisseurs demeurent entièrement maîtres et responsables de leurs choix d'investissement. Ils reconnaissent assumer et supporter l'intégralité des risques financiers liés à leurs investissements. L'investissement en SICAV/FCP/SCPI/EMTN… ne comporte aucune garantie, ni de rémunération ni de capital.

mes-placements.fr

Les actualités de l'épargne et du patrimoine

Découvrez les dernières actualités