Recevez une
documentation
par courrier

5 conseils pour investir en actions

Les actions sont plus rentables que d'autres placements sur le long terme mais le capital n’est pas garanti et est exposé à la volatilité des marchés.

Achevé de rédiger le 11/06/2019

Pour contrer la baisse de rendement des placements sans risque, de plus en plus d’épargnants sont tentés par les produits de Bourse. Cependant, en pratique, seuls 5 % des Français investissent une partie de leur épargne dans des actions de sociétés. Les autres redoutent de s’y mettre, de peur de perdre leur mise. Pourtant, dans la durée, les actions surperforment largement toutes les autres formes de placement.

Actions : s’informer avant tout

Une action est un titre de propriété représentant une fraction du capital de la société l’ayant émise. Nominative ou au porteur, cotée ou non cotée, elle confère à l’actionnaire un certain nombre de droits, dont celui de percevoir une partie des bénéfices que la société distribue, sous forme de dividendes. Lors de la revente des titres, vous pouvez également réaliser une plus-value si la société dans laquelle vous avez investi a pris de la valeur. Vous pouvez aussi tout perdre si elle disparaît !

Il est donc indispensable de vous renseigner sur les sociétés dont vous souhaitez acheter des titres avant de vous engager. Les sites internet spécialisés dans les placements boursiers vous fourniront gratuitement les premières informations à connaître (cotations, actualités financières, analyses des marchés…). Consultez aussi les sites des sociétés vous intéressant. Vous y trouverez leurs derniers communiqués et leurs comptes publiés. Ces documents vous permettront de contrôler leur santé financière et d’apprécier leurs perspectives de développement.

Actions : définir sa stratégie

Pour diversifier vos risques, mieux vaut investir dans plusieurs sociétés intervenant dans différents secteurs d’activité et différentes zones géographiques. Si vous recherchez un rendement régulier, choisissez plutôt les grandes entreprises leaders de leur secteur. Si vous espérez réaliser un gain en capital à terme, privilégiez plutôt les PME à fort potentiel développement. Inutile de trop vous diversifier : vous aurez du mal à suivre l’évolution de vos placements si vous avez plus d’une dizaine de lignes de titres.

Vous pouvez investir via un compte-titres ou via un plan d’épargne en actions (PEA)ou un PEA « PME-ETI ». Dans le premier cas, vous pouvez acquérir des actions des sociétés du monde entier. Dans les deux autres, vous êtes limité aux actions européennes, le PEA « PME-ETI » vous obligeant en outre à choisir des titres de petites entreprises. Les dividendes et les plus-values générés au sein d’un compte-titres sont imposables, ceux réalisés dans le cadre du PEA échappent à l’impôt tant qu’ils sont réinvestis dans le plan ou en cas de retrait après 5 ans

Actions : investir et vendre au bon moment

Si vous achetez des actions en une seule fois, vous risquez d’investir au mauvais moment, lorsque leur cours est au plus haut. Vous aurez plus de difficultés à réaliser une plus-value à la revente. Au contraire, si vous investissez de manière régulière, vous lisserez votre prix moyen d’acquisition dans la durée et augmenterez vos perspectives de gains à la revente.

Vous avez également intérêt à fixer, dès le départ, le plafond de gains ou le seuil de pertes déclenchant la vente de vos actions. Si elles prennent de la valeur, vous saurez prendre vos bénéfices au bon moment, avant que la Bourse se retourne. Si elles en perdent, vous saurez liquider vos positions déficitaires avant que votre capital disparaisse totalement.

Actions : parier sur le long terme

La diversification sur les actions est à envisager dans une optique de moyen à long terme.

  • Vous devez avoir un horizon de placement de 5 à 10 ans pour laisser à vos titres le temps de se valoriser.
  • Vous devez investir en actions uniquement l’argent dont vous ne risquez pas d’avoir besoin à court terme, pour ne pas avoir à liquider vos titres au pire moment.
  • Vous devez avoir du temps devant vous pour acheter et vendre au bon moment, la valeur des actions pouvant subir de violents à-coups en raison de la volatilité des marchés financiers.

Actions : préférer les placements collectifs

Les actions peuvent connaître des variations très importantes, à la hausse comme à la baisse, à court terme et elles présentent un risque élevé de perte en capital. Elles sont réservées aux épargnants avertis, ayant le temps et les compétences techniques suffisantes pour gérer leur portefeuille. Ces épargnants doivent être capables d’élaborer une stratégie d’investissement sur 5 à 10 ans et d’encaisser une chute soudaine des cours.

Si vous n’avez pas ce profil, il est préférable d’investir en actions de manière indirecte. Intéressez-vous plutôt aux fonds communs de placement (FCP) et aux sicav investis en actions gérés par des professionnels des marchés financiers. Autre solution, moins gourmande en frais : achetez des trackers répliquant les performances d’un indice boursier (le CAC 40, par exemple). Comme les actions, ces placements collectifs peuvent être logés dans votre compte-titres ou, sous conditions, dans votre PEA.

L’essentiel à retenir

Les actions sont plus performantes que les produits obligataires ou monétaires. Toutefois, ce sont des produits volatils et vous pouvez perdre votre mise.

  • N’investissez pas les yeux fermés. Renseignez-vous sur les résultats passés et les perspectives de développement des sociétés choisies.
  • Ne mettez pas tous vos œufs dans le même panier. Investissez dans des sociétés de différents secteurs d’activité et de différentes zones géographiques.
  • Choisissez le support adapté à votre situation fiscale. Si vous êtes fortement imposé, mieux vaut héberger vos titres de sociétés européennes dans un PEA que dans un compte-titres.
  • N’investissez pas à court terme. Les actions ne sont pas adaptées à l’épargne de précaution, vous devez en acquérir dans une perspective de moyen à long terme.

 Découvrez notre PEA en gestion pilotée

 Découvrez les Titres vifs en assurance vie

mes-placements.fr

Les actualités de l'épargne et du patrimoine

Découvrez les dernières actualités