Recevez une
documentation
par courrier

Focus sur la fiscalité des Bitcoins

La loi de finances 2019 modifie la fiscalité des Bitcoins. Des règles fiscales sont appliquées aux revenus générés par les crypto monnaies (flat tax).

Achevé de rédiger le 01/04/2019


Le Bitcoin séduit de plus en plus. Parmi les 4 500 monnaies cryptographiques répertoriées par l’Autorité des Marchés Financiers (AMF), elle est la plus populaire et la mieux valorisée (3 500 € en moyenne en mars 2019 pour 1 bitcoin). Cette monnaie virtuelle (crypto monnaie) attire par les gains qu’elle peut générer à long terme. Ces gains sont soumis à l’impôt, sauf exception.

Bitcoin : imposition des gains occasionnels

Depuis le 1er janvier 2019, les gains résultant de la vente occasionnelle de Bitcoins sont soumis à la « flat tax ».

  • Ils sont taxés à 30% (12,8% d’impôt et 17,2% de prélèvements sociaux).
  • Il n’est pas possible d’opter pour le barème progressif de l’impôt, contrairement à ce qui est admis pour les autres revenus financiers.
  • L’investisseur cédant moins de 305 € de Bitcoins par an est exonéré d’impôt.

Bitcoin : imposition des gains habituels

L’achat ou la revente régulière de Bitcoins est considéré comme une activité commerciale. Les gains sont alors considérés comme des Bénéfices Industriels et Commerciaux (BIC) et sont soumis au barème de l’impôt (9,2% de CSG et 0,5% de CRDS).

L’investisseur participant au processus de création de Bitcoins (activité dite de « minage ») exerce une activité non-commerciale. Ses gains sont considérés comme des Bénéfices Non-Commerciaux (BNC) mais sont taxés comme des BIC (9,2% de CSG et 0,5% de CRDS).

L’essentiel à retenir

Les gains générés par les Bitcoins sont imposables dans des conditions différentes selon leur nature.

  • Les gains occasionnels sont soumis à la « flat tax » de 30%, sauf exonération pour les cessions inférieures à 305 € par an.
  • Les gains habituels (ou d’activité de minage) sont soumis au barème de l’impôt et à 9,7% de prélèvements sociaux.


L’avis de mes-placements.fr

Avec une fiscalité renforcée, un environnement peu contrôlé et un risque très élevé, le Bitcoin reste un placement qui ne doit représenter qu’une partie infime de votre patrimoine.
Si vous cherchez des placements moins risqués nous vous invitons à vous renseigner sur l’assurance-vie ou le PEA.


 Découvrez les contrats d'assurance-vie mes-placements.fr

mes-placements.fr

Les actualités de l'épargne et du patrimoine

Découvrez les dernières actualités