Recevez une
documentation

Rédigé le 07/01/2021

Fiscalité

Budget 2021 : les nouveautés fiscales qui entrent en vigueur

Défiscalisation, barème de l’impôt, ce qu’il faut retenir des mesures fiscales de la loi de finances pour 2021.


Sommaire

Pour la défiscalisation

  • FCPI/FIP/FIP Corse

Les parlementaires ont choisi de prolonger jusqu’au 31 décembre 2021 les taux de réduction d’impôt applicables aux investissements en FCPI et FIP :

  • 25 % maximum pour les investissements dans les FCPI et FIP ;
  • 30 % maximum pour les investissements en FIP Corse.

Comme en 2020, ces taux s’appliqueront à compter de la publication d’un décret d’application dans un délai de 2 mois maximum après l’approbation de la Commission Européenne. Si la réponse de la Commission Européenne est communiquée avant le 1er janvier 2021, les taux s’appliqueront à compte du début de l’année.

  • Investissement forestier

La réduction d’impôt de 25 % accordée au titre d’investissements forestiers, notamment via un Groupement Forestier d’Investissement (GFI), est prorogée jusqu’au 31 décembre 2022.

  • Sofica

L’investissement dans les Sofica (cinéma, audiovisuel) va continuer à donner droit à une réduction d’impôt (48 % maximum). Le dispositif a été prorogé jusqu’au 31 décembre 2023.

Pour l’impôt sur le revenu

  • Barème 2021 de l’impôt

Barème 2021 de l'impôt sur le revenu
Taux applicable
Tranche de revenus
0 %
Jusqu'à 10 084 €
11 %
De 10 085 € à 25 710 €
30 %
De 25 711 € à 73 516 €
41 %
De 73 517 € à 158 122 €
45 %
A partir de 158 123 €
Source : Loi de finances pour 2021

Les seuils des tranches d’imposition ont été revalorisés de 0,2 % par rapport à 2020.

Le montant maximal de l’avantage fiscal du quotient familial est quant à lui fixé à 1 570 € par demi-part fiscale (pour les couples soumis à imposition commune).

Pour les dons aux associations

Les dons aux associations aidant les personnes en difficulté procurent une réduction d’impôt de 75 %, dans la limite d’un plafond. Celui-ci a été relevé exceptionnellement en 2020 de 546 à 1 000 €, dans le contexte de la crise sanitaire. Ce plafond de 1 000 € est maintenu pour les dons réalisés en 2021. Au-delà de ce seuil, ces dons produisent une réduction d’impôt de 66 %.

Pour rappel, les dons aux associations d’utilité publique et d’intérêt général génèrent quant à eux une réduction d’impôt de 66 %. Pour ce calcul, le montant des dons pris en compte ne doit pas excéder 20 % du revenu imposable du donateur.

Fonds commun de placement dans l’innovation et Fonds d’investissement de proximité
Société de financement d'œuvres cinématographiques ou audiovisuelles

Les actualités de l'épargne et du patrimoine

Découvrez les dernières actualités