Recevez une
documentation
par courrier

Quels sont les placements qui rapportent le plus ?

L’institut de l’épargne immobilière et foncière (IEIF) a comparé les performances des placements comme les actions, les SCPI ou les foncières cotées.

Achevé de rédiger le 26/06/2018

pièces horloge chiffres placements

Une étude publiée par l’institut de l’épargne immobilière et foncière (IEIF) met en perspective les performances d’une dizaine de placements sur différentes périodes. Et sur le long terme, ce sont les supports les plus dynamiques qui se distinguent.

Belles performances des foncières cotées et de la pierre-papier

Pour  définir la performance d’un placement, l’étude a évalué son taux de rentabilité interne (TRI). Principal avantage, cet indicateur prend en compte aussi bien les revenus distribués (dividendes, loyers) que la plus-value éventuellement générée.

Sur 20 ans :

  • les foncières cotées occupent la 1ère place. Cotées en bourse, ces sociétés ont vocation à gérer et valoriser un patrimoine immobilier. Elles distribuent leurs revenus à leurs actionnaires sous forme de dividendes. Les foncières cotées les plus connues sont Klépierre ou encore Unibail-Rodamco (Ces titres sont notamment disponibles sur notre contrat d'assurance-vie mes-placements liberté) ;
  • l’immobilier d’habitation (Paris et Province) et les SCPI complètent le podium.

Sur 30 ans et 40 ans : les actions reprennent la tête du classement, grâce notamment à leur capacité « à capter l’évolution de la croissance économique ».

La performance est associée au risque

La volatilité est un indicateur qui mesure l’amplitude des hausses et des baisses d'un placement. Plus il est risqué, plus sa volatilité sera importante. 

L'IEIF a calculé la volatilité des principaux placements. Sans surprise, les placements les plus performants sont aussi ceux dont la volatilité est la plus élevée :

  • les actions et les foncières cotées, en tête des placements les plus rémunérateurs, sont les plus risqués ;
  • les SCPI offrent un couple risque/rentabilité très performant. L'étude montre qu'elles présentent « un niveau de volatilité inférieur aux actifs bureaux et logements pour des performances identiques » ;
  • les placements monétaires et les fonds en euros affichent des niveaux de volatilité très limités. En contrepartie, leur performance s'en trouve réduite.

                   


                                                                            Découvrez notre sélection de SCPI 

L’avis de mes-placements.fr

Comme l'illustre cette étude, sur une longue période le choix du risque se révèle payant. C'est notamment le cas avec les actions et l'immobilier (en direct ou en SCPI).

Pour investir sur des supports dynamiques il faut donc se laisser du temps. Seul le temps peut, en effet, vous permettre d'atténuer le risque associé à ces placements.

En conséquence :
  • Sur une très courte période, n’investissez que sur des placements à capital garanti comme le fonds en euros ; 
  • Plus votre durée de placement sera longue (5 ans, 10 ans ou 20 ans), plus vous pourrez diversifier vos investissements. En fonction de votre profil d'investisseur, vous pourrez ainsi vous positionner sur des placements plus dynamiques.

Source : Institut de l’épargne immobilière et foncière (IEIF), juin 2018

mes-placements.fr

Les actualités de l'épargne et du patrimoine

Découvrez les dernières actualités