Recevez une
documentation
par courrier

Patrimoine : les Français se laissent séduire par l’assurance-vie

Selon une étude de l’Insee, l’assurance-vie tient une place de plus en plus importante dans le patrimoine des Français. Le Livret A est en retrait.

Achevé de rédiger le 13/12/2018

Tous les 3 ans, l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) publie les résultats de son enquête sur « le patrimoine des ménages ». Une étude chargée d’évaluer la composition du patrimoine financier, professionnel et immobilier des Français.

Plus d’1 Français sur 2 est propriétaire de sa résidence principale

93 % des ménages vivant en France possèdent un patrimoine financier, immobilier ou professionnel :

  • 61,7 % disposent d’un bien immobilier (résidence principale ou secondaire, bien immobilier locatif …) ;
  • 88,3 % ont des produits financiers (livrets, valeurs mobilières, épargne retraite ...) ;
  • 14,8 % détiennent des actifs professionnels.
Important : 57,7 % des ménages sont propriétaires de leur résidence principale. Notons que la détention d’un patrimoine immobilier a fortement augmenté chez les jeunes ménages (+6,4 points entre 2010 et 2018).

Le Livret A boudé par les épargnants

Les livrets défiscalisés (Livret A, Livret de développement durable et solidaire ou Livret d’épargne populaire…) font moins recette :

  • 83,4 % des ménages déclarent en posséder au moins un ;
  • la part des ménages détenant un livret défiscalisé diminue en 2018 par rapport à 2015 (-2,3 points).

Cette baisse s’explique par la chute du taux d’intérêt du Livret A passant de 2,25 % en 2011 à 0,75 % aujourd'hui. À tel point que le taux de rendement réel des livrets est négatif depuis 2017, du fait de la reprise de l’inflation !

L’assurance-vie se porte bien

L’étude de l’INSEE note une « progression continue de l’assurance-vie depuis 2004 » :

  • 39 % des ménages en possèdent au moins une (+ 2,5 points par rapport à 2015) ;
  • 44,3 % des ménages de plus de 60 ans en détiennent une, contre 23,7 % parmi les moins de 30 ans. Sa détention augmente donc avec l’âge;
  • 63,5 % des assurances-vie sont des contrats monosupport, investis uniquement sur des fonds en euros. La part des contrats multisupports est cependant en hausse.
Précision : l’épargne retraite détenue par 13,3 % des ménages début 2008 est en légère baisse par rapport à 2015 (- 1 point).

                                 Découvrez les avantages de notre contrat d'assurance-vie mes-placements liberté

L’avis de mes-placements.fr

En délaissant le livret A au profit de l’assurance-vie, les français ne s'y trompent pas. 

La rémunération du Livret A est aujourd'hui bloquée à 0,75 %. Il faudrait donc 93 ans à un épargnant pour doubler son capital ! L'assurance-vie offre davantage de souplesse et une espérance de gain bien plus importante.

Que cela soit pour valoriser une épargne à court terme, financer un projet immobilier et les études de vos enfants ou encore préparer votre retraite, l'assurance-vie s'adapte à tous vos projets d'épargne. 

Il n'y a pas d’age pour profiter des charmes de l’assurance-vie. Toutes les générations peuvent bénéficier :


Source : étude Insee, le patrimoine des ménages en 2018, Décembre 2018



mes-placements.fr

Les actualités de l'épargne et du patrimoine

Découvrez les dernières actualités