Recevez une
documentation
par courrier

Ouvrir une assurance-vie pour ses enfants et ses petits-enfants

Profiter de la souplesse et des rendements de l’assurance-vie pour aider vos proches à se constituer un capital pour leur projet futur.

Achevé de rédiger le 20/12/2017

Achevé de rédiger le 20/

Permettre à leurs enfants ou petits-enfants de disposer d’un capital à leur majorité ou à leur entrée dans la vie active est le souhait de tous les parents ou grands-parents. Pour se faire, ils ont souvent le réflexe de leur ouvrir un livret d’épargne réglementé (Livret A, LDD …), mais ces dernières années leur rémunération a fortement chuté.

Important : 93 : comme le nombre d’années nécessaire pour doubler le capital investi dans un livret A à 0,75 % !

L’assurance-vie offre les mêmes avantages que les livrets réglementés (disponibilité totale de l’épargne même avant 8 ans, le capital placé sur des fonds en euros est garanti…) et présente des atouts supplémentaires qui ne sont pas à négliger (large choix de supports d’investissement, rendement potentiel plus élevé…). Dans ces conditions, il paraît judicieux de souscrire une assurance-vie au nom d’un enfant ou d’un petit-enfant.

Faites bénéficier vos enfants ou petits enfants des avantages de l’assurance-vie

Placement de long terme, l’assurance-vie est probablement le support le mieux adapté à la valorisation d’une épargne destinée aux enfants et aux petits-enfants. Le contrat, ouvert à leur nom, permettra :

  • de mieux valoriser l’épargne placée grâce à un large choix de support d’investissement : du fonds en euros, où vos placements seront totalement sécurisés, aux unités de compte où vous pourrez accéder à toutes les classes d’actifs (actions, immobilier, SCPI) ;
  • de réaliser des versements au rythme souhaité par le donateur. Celui-ci peut verser un capital sur le contrat en une seule fois ou effectuer des versements réguliers ;
  • de placer des sommes d’argent plus importantes que sur les livrets réglementés, qui contrairement à l’assurance-vie, sont plafonnés;
  • de bénéficier d’une fiscalité attractive. Après 8 ans de détention, l’enfant ou le petit-enfant pourra bénéficier d’une exonération d’impôt sur le revenu jusqu’à 4 600 euros sur les gains issus de ses retraits (ou 9 200 euros pour un couple).
Précision : les grands-parents qui ouvriraient une assurance vie au nom de leur petit-enfant, devront obtenir l’autorisation écrite des parents. Et si l’enfant est âgé de plus de 12 ans, ce dernier devra aussi donner son consentement.

Gardez le contrôle sur l’utilisation des sommes d’argent

Vous avez envie de transmettre une partie de votre patrimoine à vos enfants ou petits-enfants tout en vous assurant que ce capital soit utilisé à bon escient ? Sachez qu’il vous est possible de conserver un « droit de regard » sur l’utilisation des sommes transmises.

Pour cela, il faudra joindre un document (appelé « pacte adjoint ») au contrat d’assurance-vie sur lequel seront inscrites vos directives. Vous bénéficiez d’une grande liberté dans sa rédaction.

Vous aurez notamment la possibilité :

  • de bloquer le capital jusqu’à ce que l’enfant ou le petit-enfant ait atteint un certain âge (au maximum 25 ans) ou à la survenance d’un événement (réussite à un examen, entrée dans la vie active). Les sommes placées étant tout de même disponible en cas de besoin.
  • de conserver la gestion du contrat (arbitrages, choix des supports…).
  • de prévoir une obligation d’emploi des sommes placées (financer un premier projet immobilier, financer les études, achat d’une voiture…)
À noter : chaque parent a la possibilité de donner 100 000 € tous les 15 ans à chacun de leurs enfants, sans droits de donation à payer. Chacun des grands-parents peuvent, quant à eux, donner 31 865 € à chacun de leur petits-enfants sans droits de donation à régler, et ce tous les 15 ans.

L’avis de mes-placements.fr


L’assurance-vie est une solution gagnant/gagnant :

Pour le donateur : il gagne en sérénité grâce à l’encadrement de l’utilisation des sommes d’argent.

Pour l’enfant ou le petit-enfant : il disposera d’un capital pour son entrée dans la vie active. Le contrat d'assurance-vie sera, par ailleurs, fiscalement optimisé.

                     Je souhaite recevoir une documentation sur l'assurance-vie ouverte pour les enfants et petits-enfants

mes-placements.fr

mes-placements.fr

Les actualités de l'épargne et du patrimoine

Découvrez les dernières actualités