Recevez une
documentation
par courrier

Fonds en euros : quels rendements pour 2018 ?

Si les rendements sont attendus en légère baisse, les fonds en euros présents en assurance-vie restent incontournables pour les épargnants.

Achevé de rédiger le 23/01/2019

Comme chaque année à la même période, les assureurs communiquent la rémunération de leurs fonds en euros présents dans les contrats d’assurance-vie et d’épargne retraite (Perp, Madelin).

Sans surprise, la rémunération de la quasi-totalité des fonds en euros devrait encore reculer en 2018 (entre 0,10 % et 0,30 %). Cette tendance est rendue inéluctable par la baisse des taux d’intérêts. À plus longue échéance, une remontée reste envisageable, mais elle ne pourra être que très lente.

Pourquoi le rendement des fonds euros baisse ?

Composition des fonds en euros

Le fonds en euros est un placement totalement sécurisé. Les assureurs garantissent le capital à tout moment. Ce placement est donc essentiellement composé d’actifs non risqués :

  • majoritairement des obligations d’état ;
  • des obligations d’entreprises ;
  • des liquidités ;
  • des actifs immobiliers ;
  • des actions et des titres de sociétés non cotées.

Baisse des rendements obligataires

Depuis le début des années 90, la performance des fonds en euros s’amenuise. Cette situation s’explique par sa forte dépendance aux produits de taux et certains aspects réglementaires :

→ la chute des taux d’intérêt des obligations d’Etat et d’entreprise provoquée par :

  • la baisse de l’inflation ;
  • la baisse des taux directeurs des banques centrales, organisée pour enrayer la crise financière ;
  • la politique de rachats d’obligations publiques et privées par les banques centrales.
Exemple d'obligations émises en Janvier 2019 :
- les obligations d’États français (OAT) à 10 ans, véritable référence pour les investisseurs obligataires, proposaient  un taux d’intérêt de seulement 0,65 % ;
- l'entreprise Vinci a réalisé une émission obligataire de 950 M€ à 10 ans servant un coupon annuel de 1,625% ;
- l'entreprise Schneider Electric a réalisé une émission obligataire de 500 M€ à 9 ans servant un coupon annuel de 1,50%.

→ les obligations réglementaires à respecter pour les assureurs :

  • gestion encadrée par la loi avec une marge de manœuvre limitée ;
  • nécessité de renforcer leurs fonds propres (solvabilité II). Cela réduit les possibilités d’investissement sur des actifs plus risqués, et donc plus rémunérateurs.
  • incitation à augmenter leur réserve et notamment la provision pour participation aux bénéfices (PPB). Réserve qui pourra ensuite être utilisée par les compagnies pour lisser les rendements des contrats.


                                        Découvrez les rendements des principaux fonds en euros du marché

Pourquoi ont-ils toujours autant d’intérêt ?

Les fonds en euros figurent parmi les placements les plus populaires en France. Ils séduisent les épargnants grâce à :

  • une sécurité totale. Le capital est garanti à tout moment par l’assureur ;
  • une disponibilité des capitaux. L’épargnant peut récupérer les sommes versées dès qu’il le souhaite ;
  • une rémunération supérieure aux autres placements sans risques (Livret A, LDDS, Plan d'épargne logement …) ;
  • un effet cliquet. Les intérêts annuels versés chaque année sur le fonds en euros sont définitivement acquis.
  • une fiscalité attractive. Les épargnants bénéficient de la fiscalité avantageuse de l'assurance-vie (abattement après 8 ans …) ou de l'épargne retraite (versements déductibles du revenu imposable...) ;
  • une transmission via l'assurance-vie dans des conditions favorables (franchise de 152 000 € par bénéficiaire …).


                                                      Pour tout savoir sur le contrat mes-placements Perp

Pourquoi faut-il bien choisir son fonds en euros ?

Le rendement moyen pour 2018 devrait se situer entre 1,65 % et 1,8 %. Un chiffre qui cache, en réalité, de très grandes disparités :

  • les contrats des établissements bancaires sont moins performants que ceux des compagnies d'assurance et des mutuelles ;
  • les fonds en euros des acteurs de l'épargne en ligne appliquent des frais moins élevés ;
  • les fonds en euros les plus récents profitent d'une meilleure diversification de leur investissement (Private Equity, Immobilier, actions) ;
  • les assureurs, comme Spirica ou Suravenir peuvent proposer, en contrepartie d'un investissement sur des unités de compte, des fonds en euros capables de réaliser des performance supérieures aux fonds en euros classiques.

Découvrez nos 2 contrats d'assurance-vie avec 2 des meilleurs fonds en euros du marché

                                                   Pour en savoir plus sur le contrat mes-placements liberté

                                                  Pour en savoir plus sur le contrat mes-placements retraite

L'avis de mes-placements.fr

Malgré la baisse des rendements des fonds en euros, l'attrait de l'assurance-vie ne se dément pas. Mais tous les contrats ne se valent pas.

Pour votre assurance-vie, nous vous recommandons de choisir un contrat, comme ceux de mes-placements.fr :
  • sans frais sur les versements ;
  • avec des frais de gestion réduits ;
  • avec un fonds en euros performant ;
  • avec un large choix de supports en unités de compte (fonds actions, fonds diversifiés, SCPI ...).
Pour financer un projet de long terme (immobilier, études des enfants) ou préparer votre retraite, le fonds en euros n'est toutefois plus suffisant pour atteindre vos objectifs. Lorsque votre horizon d’investissement est suffisamment long, il est donc primordial de diversifier votre épargne.

Avec mes-placements.fr, vous avez accès à une grande diversité de solutions d’investissement, et ce dans les meilleures conditions :
- les fonds actions, obligations et diversifiés ;
- la gestion pilotée ;
- les SCPI ;
- le Private equity.


mes-placements.fr

Les actualités de l'épargne et du patrimoine

Découvrez les dernières actualités